Dossier : Jeune conducteur – Réduire votre budget auto

Communication Actualités Dossier : Jeune conducteur – Réduire votre budget auto

Le statut de jeune conducteur implique de grandes responsabilités avec la prise en compte et la maîtrise des dangers sur la route. Découvrez toutes nos BONNES astuces et nos conseils pour réduire votre budget auto avec les mesures prises par le gouvernement concernant le permis de conduire, nos conseils concernant le véhicule que vous pouvez choisir, l’assurance auto jeunes conducteurs et la conduite écologique.

Les nouveautés permis de conduire 

Le 19 Juillet 2019, le gouvernement annonçait 3 mesures mises en place le même mois, concernant le permis de conduire afin de réduire son coût et réduire les délais de l’examen :

  • L’âge minimum pour passer le permis de conduire a baissé : les jeunes conducteurs qui optent pour la conduite accompagnée peuvent passer l’épreuve de conduite à 17 ans. Le Gouvernement souhaite privilégier cette formule qui permet de diminuer le nombre de leçons en auto-école et qui augmente les chances de réussite à l’examen. Toutefois, les candidats devront toujours avoir 18 ans pour conduire seul.
  • Sur les 20 heures de conduite nécessaires pour se présenter au permis de conduire, 10 peuvent se faire sur simulateur contre 5 actuellement. Cette méthode fiable et moins onéreuse va permettre de faire baisser le prix de la formation
  • Conforter le passage du permis dit « boîte de vitesse automatique ». Le délai pour le transformer en permis classique passe à 3 mois au lieu de 6 actuellement.

Ces mesures sont prises sans renoncer à l’exigence absolue de la sécurité routière. Le but est de rendre le permis moins long et moins cher à passer.

Le véhicule que vous pouvez choisir

Pour faire des économies, tournez-vous vers un véhicule d’occasion. Le prix est en effet plus attractif que celui d’un véhicule neuf et les modèles de véhicules sur le marché peuvent parfaitement correspondre aux besoins d’un jeune conducteur.

Quel budget ?

Avant d’acheter votre véhicule, il vous faut d’abord définir votre budget. Il serait dangereux, financièrement de dépenser sur un coup de cœur, sans avoir défini le budget global que vous pourrez allouer à l’utilisation de votre véhicule, en listant scrupuleusement toutes les dépenses que vous devrez acquitter, et en définissant ainsi le budget qu’il vous reste pour l’achat de votre véhicule.

Quel modèle ?

Si vous êtes petit rouleur, nous vous conseillons de vous tourner vers un véhicule essence. Il coûte moins cher à l’achat et à l’entretien qu’un véhicule diesel. Celui-ci convient mieux aux automobilistes qui roulent plus régulièrement.

Prenez aussi en compte l’utilisation de  votre véhicule. Un gros SUV conviendra à un parent et beaucoup moins à un célibataire. Privilégiez la raison lors de votre achat pour ne pas dépasser votre budget !

Quel vendeur ?

Si vous souhaitez acquérir un véhicule d’occasion, vous avez le choix entre opter pour un vendeur professionnel ou pour un vendeur particulier. Mais si vous souhaitez acquérir un véhicule neuf, vous n’aurez en effet pas d’autre choix que de vous tourner vers un vendeur professionnel.

Pour l’acquisition d’un véhicule d’occasion, chacun des vendeurs présente ses avantages et inconvénients. Le vendeur professionnel à des objectifs de vente à atteindre et pourra vous proposer un véhicule qui ne correspond pas à vos besoins. Quand vous vous adressez à un vendeur particulier, vous aurez tendance à beaucoup mieux vous renseigner sur le véhicule pour être sûr qu’il vous conviendra parfaitement.

Le vendeur professionnel vendra ses véhicules d’occasions plus chers qu’un particulier. Mais il aura effectué toutes les vérifications et réparé les grosses anomalies avant de vous vendre le véhicule. Avec un particulier il est possible de négocier le tarif de votre véhicule. Sachez qu’en tant qu’acheteur, vous pouvez exiger les derniers documents relatifs à l’entretien de votre véhicule. Par exemple, les documents relatifs au contrôle technique ou à la révision de votre véhicule. Si le vendeur vous affirme que la courroie de distribution a été changée récemment par exemple, vous pouvez exiger la facture pour preuve.

Enfin, à la différence d’un vendeur particulier, le vendeur professionnel vous permet de bénéficier de la garantie de votre véhicule. Sachez que la période de cette garantie varie selon le vendeur. Vous pouvez bénéficier de cette garantie si vous achetez votre véhicule chez un vendeur particulier si vous passez par des sites de mise en relation qui la propose. Mais cela est beaucoup moins systématique.  

Quelles sont les autres possibilités d’acquisition ou d’achat de vote véhicule qui s’offrent à vous ?                                                                                                                                             

En plus de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, plusieurs autres solutions sont possibles pour acquérir un véhicule :

Vous pouvez opter pour la location de voiture longue durée (LLD). Cette formule vous permet de louer une voiture neuve ou d’occasion pour une durée déterminée qui peut aller de 12 à 60 mois. Vous payez un loyer tous les mois ce qui vous permet de maîtriser votre budget. Vous pouvez louer un véhicule pour une longue durée sans apport mais attention, certaines compagnies demandent tout de même une caution. A la fin de votre contrat de location, le véhicule ne vous appartient pas. Vous devez le restituer à l’entreprise qui vous le loue.

Une autre option qui s’apparente à la LLD est la LOA : location avec option d’achat. Comme la LLD, vous louez un véhicule neuf ou d’occasion sur une longue durée. Celle-ci peut aller de 2 à 5 ans à l’issue de laquelle vous avez la possibilité d’acheter le véhicule.

  • Vous avez la possibilité d’acheter le véhicule par anticipation mais les contrats prévoient souvent une période minimale de location. L’achat par anticipation du véhicule ne pourra donc se faire qu’après ce délai.
  • Autrement, vous pouvez acheter le véhicule à la fin de la location. Après avoir versé votre premier loyer puis les loyers pendant plusieurs mois, vous devez à nouveau verser un dernier loyer environ égal à deux fois la somme du premier loyer pour acquérir votre véhicule. Par exemple, pour une Peugeot 208, vous versez un premier loyer d’environ 5200€ puis 24 loyers de 230€ (par mois) et enfin, pour acquérir vote véhicule, un dernier loyer de 12 000€.

 

Zoom sur la location courte durée de voiture pour jeune conducteur

Les mois de vacances sont l’occasion pour beaucoup de jeunes conducteurs de partir découvrir de nouveaux horizons. Souvent, vous avez besoin de louer une voiture une fois sur place pour vous déplacer. En tant que jeunes conducteurs, certains loueurs de voitures peuvent refuser de vous louer une voiture, ou de remplir des conditions restrictives telles que :

Les prérequis pour une location de voiture pour jeune conducteur :

  • L’âge minimum pour louer une voiture est de 18 ans.
  • Le conducteur doit posséder un permis de conduite valable depuis au moins 2 ans.

Les papiers nécessaires pour louer une voiture :

  • D’une carte d’identité valide
  • D’avoir un permis valide depuis au moins 2 ans
  • Une carte de crédit internationale (si vous voyagez dans un pays étranger)

Si vous partez à l’étranger avec votre propre véhicule, assurez-vous que l’assurance de votre véhicule vous protège à l’étranger.  Si tel n’était pas  le cas, sachez qu’il existe des assureurs qui proposent des assurances automobiles temporaires, qui vous permettent donc d’être couvert à l’étranger sur une période courte de 1 à 90 jours au choix). L’offre d’assurance auto jeunes conducteurs NetVox vous assure de la même manière qu’en France si vous êtes à l’étranger.

L’offre d’assurance auto tempo NetVox vous propose aussi de bénéficier de l’assistance à l’étranger avec notamment la possibilité de rapatrier votre véhicule en France en cas d’immobilisation à l’étranger.

L’assurance auto jeunes conducteurs

Tout jeune conducteur a l’obligation de s’assurer.

De nombreux assureurs ne proposent pas d’offres pour le jeune conducteur, suite au constat que vous représentez une population « à risque », qui enregistre plus de sinistre qu’un conducteur plus expérimenté. Les autres compagnies qui proposent des assurances pour le jeune conducteur impactent cette forte sinistralité constatée sur votre prime. En clair, vous payez plus cher que les autres conducteurs.

En choisissant l’offre d’assurance auto jeunes conducteurs NetVox, vous pouvez souscrire quel que soit votre profil de jeune conducteur à une assurance aux tarifs parmi les plus compétitifs du marché. Chez NetVox, nous avons choisi de ne pas vous faire payer plus cher et d’ajuster chaque année votre prime d’assurance en fonction de votre sinistralité. En bref, nous vous considérons comme un « bon » conducteur dès le début ; charge à vous de conserver ce tarif préférentiel sur le long terme !

Les garanties de l’offre NetVox

En plus, dans notre offre, vous avez toutes les garanties essentielles en inclusion, et ce, même en formule tiers. Parmi ces garanties, on retrouve entre autres la garantie responsabilité civile, la protection juridique et même la prise en charge d’un stage de récupérations des points si besoin !  Ainsi, nous vous assurons une protection solide. Vous pouvez, bien sûr, choisir d’opter pour une formule Tiers + pour bénéficier de garanties comme les garanties vol ou bris de glace par exemple ou une formule Tous risques qui vous protège de… tout !  Vous pouvez aussi ajouter des options à votre contrat d’assurance, comme le prêt d’un véhicule de remplacement…

En plus des tarifs attractifs dont vous bénéficiez dès la souscription, vous pouvez bénéficier de réductions annuelles pouvant aller jusqu’à 130€ par an en cas de bonne conduite. Lors de votre première année d’assurance, la réduction ne pourra pas être supérieure à 110€.

Et pour avoir une conduite prudente, optez pour une conduite souple et écologique ! Les avantages sont doubles.

La conduite écologique

Vous êtes jeune conducteur et souhaitez limiter vos dépenses ? Avoir une conduite souple et économique est aussi une source d’économies!

Pourquoi adopter une conduite souple et écologique ?

Adopter et modérer votre conduite, c’est tout d’abord le signe que vous maitrisez votre véhicule et votre environnement routier. C’est également respecter l’environnement en réduisant votre emprunte carbone, grâce à quelques réflexes à adopter. Une conduite souple vous permet également d’économiser du carburant (et donc votre budget).

Quelques conseils pour adopter une conduite écologique

Démarrage de la voiture

Surtout, ne faîtes pas chauffer votre moteur avant de démarrer et roulez calmement sur les premiers kilomètres. Ainsi le moteur chauffera en douceur et consommera moins.

Coupez le moteur lors des arrêts prolongés

Au-delà de 10 secondes, il est plus économique d’arrêter et de redémarrer sa voiture que de la laisser tourner. Pour les voitures plus récente, le système « Stop and start » permet d’arrêter automatiquement votre voiture lors d’un arrêt prolongé.

Soyez zen au volant

Une conduite dite sportive abîme plus rapidement votre véhicule (plaquette de frein, pneus…) et entraîne une consommation de carburant jusqu’à 40% supérieure à une conduite plus souple.  Respirez et levez le pied pour réaliser des économies !

L’assurance auto jeunes conducteurs NetVox a mis en place, pour certains jeunes, un système pour vous aider à surveiller votre conduite : un boîtier connecté, que vous branchez à votre véhicule, et qui évalue la souplesse de votre conduite et clignote quand celle-ci est trop frénétique. En plus de vous aider à faire des économies sur votre assurance auto jeunes conducteurs, nous vous aidons à faire des économies sur votre carburant.

Zoom sur la Start-Up Carl

Être co-responsable, c’est aussi au volant que ça s’apprend et Carl l’a bien compris. Cette start-up a pour vocation de faire émerger une génération de conducteurs plus responsables dans l’usage de la voiture.

Ainsi, Carl permet aux auto-écoles de proposer une « formation » covoiturage aux élèves. Ce service permet à l’apprenti d’apprendre l’organisation et la gestion du GPS avec d’autres passagers à bord. A la fin de sa formation, le jeune conducteur a fait 2 trajets en covoiturage.

Grâce à une calculette « carbone » gratuite proposée par l’entreprise, les élèves peuvent également mesurer l’impact écologique du véhicule qu’ils conduisent. Alors, ils prennent conscience de leur emprunte carbone lors d’un trajet.

La conduite a un impact sur votre budget mais aussi sur votre sécurité. La conduite est en effet la première cause de mortalité chez les jeunes de 18-25 ans.

La route, première cause de mortalité chez les jeunes

En France comme dans le monde, la route représente la première cause de mortalité chez les jeunes. En France, les jeunes représentent 17% de la mortalité routière et 21% des tués en voiture. Etre bien informés et avoir conscience des dangers de la route est la première étape pour bien se protéger. Petit tour d’horizon sur les causes de la mortalité routière, chez vous, les jeunes.

Les excès de vitesse

La vitesse est le premier facteur d’accident mortel. 32%[1] des accidents mortels sur  la route sont imputés à une vitesse de conduite trop élevée.1 conducteur sur 3[2] dépasse les limites autorisées, malgré les dispositifs mis en place pour limiter ces défiances.

En effet, un choc à grande vitesse a des conséquences plus graves à la suite d’un accident qu’un accident à une vitesse plus modérée. Pour exemple, un choc à une vitesse de 100 km/h correspond à une chute de 12 étages.

En tant que jeune conducteur, votre vitesse est limitée par rapport aux autres conducteurs :

  • Sur autoroute, la vitesse est limitée 130 km / h ; les jeunes conducteurs voient leur vitesse réduite à 110 km / h
  • Pour les routes dont la vitesse est limitée à 110 km / h, vote vitesse autorisée est réduite à 100 km /h
  • Sur les routes autorisées à 100 km / h, vous devez rouler à 90 km /h.
  • Enfin sur les routes à 90 km / h, ce sont 80 km/h maximum qui sont autorisés pour les jeunes conducteurs.

Notez que les trajets que vous connaissez le mieux sont les trajets pendant lesquels vous avez le plus de probabilité de faire un accident. En effet, vous êtes moins concentré et moins prudent car vous êtes habitué à ce trajet. Aussi vous êtes plus tenté de rouler vite car vous avez l’impression que la route vous appartient. Redoublez de vigilance !

Au-delà de la vitesse, l’alcoolémie est la 2ème cause de la mortalité en France sur les routes.

L’alcoolémie

La conduite en état d’ivresse est la deuxième cause de mortalité sur les routes, après la vitesse. On dit qu’un conducteur est alcoolisé si son taux d’alcool dans le sang est supérieur à 0,5g/litre de sang. Pour vous, jeunes conducteurs, ce taux est limité à 0,2g/litre de sang pendant toute la période de permis probatoire.

Les jeunes adultes responsables d’accidents mortels sont plus souvent sous l’emprise de l’alcool que les autres classes d’âge. En effet, ce sont ceux qui vont le plus en soirée et qui souhaitent rentrer chez eux même après une soirée bien arrosée. C’est pourquoi nous vous donnons nos conseils, ci-dessous, sur comment gérer vos allers et retours de soirées en préservant votre sécurité.

Zoom : Aller et rentrer de soirée

L’essentiel est d’organiser son retour avant même son départ en pensant aux solutions pour lesquelles vous allez opter. Si vous vous déplacez à plusieurs, il est primordial d’en parler avec votre groupe d’amis. Tout le monde doit connaître les solutions à mettre en place et décidées et les faire appliquer.

Optez pour les chauffeurs professionnels.

Si vous voulez être libre de vos mouvements tout en profitant de vos soirées, prenez un taxi ! Et pour une solution moins onéreuse, vous avez la possibilité de faire des trajets groupés où le prix est divisé par le nombre de personnes présentes. Ces solutions vous sont proposées par des entreprises telles qu’Uber ou Heetch. Téléchargez l’application qui vous géolocalisera, et un chauffeur vous donnera le point de rendez-vous.

Désignez un Sam

Sam, c’est votre capitaine de soirée. Lorsque vous sortez, discutez avec vos amis pour savoir qui restera sobre pour pouvoir vous raccompagner sans danger. Le mieux est de changer de Sam à chaque soirée afin que tout le monde puisse profiter comme il le souhaite.

Equipez-vous pour dormir sur place !

Vous aviez prévu de ne pas boire et finalement vous vous laissez tenter par un verre ? Au moment de partir, vous vous sentez trop fatigué ? C’est mieux d’avoir prévu de quoi dormir sur place pour ne pas être tenté de prendre le volant. Au réveil, pensez tout de même à prendre connaissance de votre taux d’alcoolémie avec un éthylotest avant de rentrer chez vous. En effet, pour évacuer 0,2g/l d’alcool, soit l’équivalent d’un verre, il vous faut 2h… Parfois, une nuit de 6h ne suffit donc pas pour pouvoir reprendre le volant.

Transports en commun

Si vous habitez dans des grandes villes, les réseaux de bus de nuit sont plutôt bien développés. Souvent, les trajets sont plus longs donc n’hésitez pas à partir à plusieurs.

Vous êtes assuré NetVox ? Pensez à votre assistance !

Si vous êtes assuré NetVox et que vous bénéficiez de l’assistance NetVox, vous bénéficiez d’une assistance solide qui intervient et vous accompagne quand vous en avez besoin. Vous bénéficiez de la garantie Taxi Joker lorsque vous ne vous sentez pas en état de conduire. Un taxi vous prend en charge peu importe où vous vous trouvez et l’heure qu’il est, et il vous ramène chez vous. Alcoolémie, fatigue… Une option intéressante à considérer lors de vos retours de soirées, quelle que soit la raison !

La somnolence au volant

Somnoler au volant peut être fatal. En effet, un accident sur trois sur l’autoroute serait causé par un manque de vigilance. Préparez ainsi chaque trajet et assurez-vous que vous pouvez l’effectuer normalement, sans fatigue apparente.

Concernant vos longs trajets, nous vous livrons tous nos conseils pour un trajet serein.

Installez-vous bien au volant

Pour conduire dans de bonnes conditions, il est impératif d’être bien installé et d’avoir une bonne position afin de vous sentir à l’aise. Pour cela, vous devrez garder le bassin contre le dossier et éviter une posture trop détendue. Réglez correctement votre appui-tête afin que le haut de votre corps soit bien soutenu. Réglez votre accoudoir droit à la même hauteur que la portière afin de ne pas créer de déséquilibre. Une bonne position permet de rester concentré plus longtemps sur la route.

Mangez léger

Dernièrement, Attitude Prévention a réalisé une étude qui met en évidence le lien entre alimentation et vigilance au volant. Si vous prenez un repas dit « hypercalorique » (chips, saucissons, sandwich…) votre vigilance diminue de 60% environ sur 40 minutes de conduite.  Veillez donc à vous préparer un repas léger et équilibré si vous prévoyez de prendre la route.

Evitez la conduite lors des pics de somnolence

Généralement, les pics de somnolence augmentent entre 13h et 16h (l’heure de la digestion) et entre 2h et 5h du matin (l’heure où l’on dort). Durant ces horaires, la vigilance du conducteur baisse naturellement. Nous vous déconseillons de prendre la route à ce moment-là, surtout si vous êtes jeunes conducteurs.

Apprenez à vous relayer au volant

Si vous partez à plusieurs, n’hésitez pas à faire tourner le volant à vos compagnons de voyage. Mais vérifiez bien que votre contrat d’assurance auto jeunes conducteurs comporte la clause consacrée au prêt de volant !

Ecoutez-vous

Vous sentez que vous avez les paupières lourdes ? Des fourmis dans les jambes ? Une petite faim ? Arrêtez-vous, faites une pause, marchez un peu et faites quelques étirements. D’ailleurs, même si vous ne vous sentez pas fatigué, la Sécurité Routière recommande fortement de faire une pause de 10 à 15 minutes toutes les 2h. Ainsi, vous avez une meilleure concentration et une meilleure vigilance sur la route. Découvrez dès maintenant les objets connectés qui peuvent vous y aider !

Zoom sur les objets connectés contre la somnolence au volant

De nombreuses entreprises et start-ups ont développé des objets connectés contre la somnolence au volant. Petit récap des solutions sur le marché !

Stopsleep

Il s’agit d’une bague dotée de capteurs qui mesurent la conductivité électrique de votre peau. Celle-ci est directement liée au cerveau dont l’activité diminue en cas de baisse d’attention. A ce moment, la bague émet une sonnerie et des vibrations qui vous alertent. Stopsleep est en vente en ligne sur le site de la marque.

Toucango

Toucango est un boîtier qui utilise la technologie de la reconnaissance faciale pour détecter les signes d’endormissement sur votre visage. La caméra surveille 57 points d’attention sur votre visage et émet une alarme sonore en cas de baisse d’attention.

Anti sleep pilot

Anti sleep pilot est un boîtier qui émet des sons et des lumières pour vous obliger à intervenir et éviter votre baisse d’attention. Anti sleep pilot vous incitera même à vous reposer si besoin. Avant de l’utiliser, il vous faut remplir un questionnaire qui informe le boîtier sur votre profil de risque d’endormissement.

Le statut de jeune conducteur, un statut particulier

Le statut de jeune conducteur est un statut particulier. Vous touchez du doigt votre rêve d’être titulaire du permis de conduire et de posséder votre propre véhicule mais ce rêve entraîne un bon nombre d’obligations. Tout d’abord, des obligations financières avec un budget auto assez conséquent. Puis, étant novice en conduite, vous êtes est plus enclin à la somnolence au volant, aux excès de vitesse, à la tentation de conduire à la sortie d’une soirée… Les jeunes adultes sont les plus concernés par le taux de mortalité sur les routes, en France et dans le monde. C’est pourquoi, les jeunes conducteurs doivent respecter des règles spécifiques qui ne s’appliquent qu’à eux. Ces règles les aident à devenir des conducteurs confirmés qui savent conduire en toute sécurité.

Nous avons délivré tout au long de ce dossier spécial « Les jeunes et la conduite » des conseils pour vous accompagner au mieux dans cette belle aventure de jeune conducteur que vous vivez. Gestion de votre budget auto, de vos allers et retours de soirée, de vos longs trajets etc. nous espérons que ce dossier vous a été utile !

Toute la DreamTeam NetVox souhaite bonne route à tous les jeunes conducteurs !

[1] Selon Auto-ecole.net : Les principaux facteurs d’accidents.

[2] Selon Auto-ecole.net : Les principaux facteurs d’accidents.

Vous avez besoin d'accepter les cookies marketing pour visionner cette video.

Découvrez l'offre Assurance auto jeunes conducteurs

Découvrez l’assurance auto jeunes conducteurs NetVox où les jeunes conducteurs bénéficient d’une offre d’assurance avec des garanties complètes à un prix ultra compétitif dès la souscription du contrat et d’un coaching personnalisé pour améliorer leur comportement sur la route.