Conseils assurance moto : quels sont les risques si je débride ma moto ?

Communication Actualités Conseils assurance moto : quels sont les risques si je débride ma moto ?

Il peut être tentant de débrider une moto afin de pouvoir rouler plus vite. Cependant, cela vous expose à de nombreux risques : freinage inadapté, résiliation de votre contrat d’assurance moto, amendes ou même la prison. Il existe toutefois un type de débridage autorisé.

Qu’est-ce que le débridage d’une moto ?

Débrider le moteur d’une moto signifie augmenter la puissance du véhicule. Non seulement le débridage est illégal, sauf exception, mais il est également dangereux. Vous ne serez pas couvert par votre assurance moto en cas de sinistre avec un véhicule débridé.

En effet, en débridant le moteur d’un 2 roues dont le système de freinage est adapté à sa puissance originale, vous vous exposez à de forts risques d’accident à cause d’une vitesse de freinage alors trop importante. Par ailleurs, un moteur débridé se repère facilement à l’oreille ; la police n’aura ainsi aucun mal à vous démasquer.

Que prévoit la loi en termes de débridage moto ?

Si vous débridez votre moto, les informations que vous avez fournies à votre assureur moto en termes de puissance sont alors erronées. Vous avez donc fait une fausse déclaration, ce qui constitue un délit pénal. La loi prévoit :

  • 1 500€ d’amende pour avoir débridé un 2 roues ;
  • Jusqu’à 7 500 € d’amende et 6 mois de prison si vous vendez un véhicule débridé.

Depuis 2016, il est autorisé de débrider des motos, neuves ou déjà en circulation, dont la puissance originale était supérieure à 78 kW (100 CV). Vous pouvez en effet conduire une moto dont la puissance est supérieure à 100 CV, mais seulement à condition que le véhicule dispose d’un système de freinage antiblocage (ABS).

Cela concerne les motos de la norme anti-pollution Euro 4. La moto doit être également supérieure à 125 cm³ et immatriculée à votre nom. Attention à bien vérifier que vous êtes titulaire du permis moto adapté. Autrement, cela revient légalement à conduire sans permis.  

Quelles sont les répercussions sur mon assurance moto ?

D’une part, si votre assureur découvre que vous avez procédé au débridage de votre moto illégalement ou légalement, mais sans l’en avoir informé, il est en droit de résilier votre contrat d’assurance moto. En cas de fausse déclaration, l’assureur peut exclure le client de la garantie en arguant la nullité du contrat. Attention, si une compagnie d’assurance résilie votre contrat, il sera alors difficile de trouver un nouvel assureur.

Enfin, le problème survient surtout en cas de sinistre. Si vous provoquez un accident avec un véhicule débridé illégalement, les conséquences peuvent être graves pour vous comme pour les autres :

  • Il est possible que l’assureur refuse d’indemniser les victimes ;
  • Vous serez alors en procès et obligé de rembourser avec vos propres moyens ;

Votre véhicule voire votre permis pourraient être saisis ; il sera très difficile pour vous d’être assuré de nouveau par la suite.

En cas de débridage, soyez tout de même assuré

Avec NetVox, il est rapide et facile de faire une déclaration lorsque la puissance de votre moteur a changé. Pour ce faire, il suffit d’en informer votre courtier qui se chargera de le communiquer à NetVox. Votre contrat d’assurance sera ainsi conforme et vous ne risquez pas d’être pénalisé.

Découvrez l'assurance Moto/scooter

Découvrez l’Assurance Moto/Scooter qui vous protège du tiers aux tous risques pour s’adapter au mieux à vos besoins. Nous vous proposons un large choix d’options tel que l’option hivernage, la garantie de vos équipements, la prise en charge de stages de récupération de points… et bien d’autres encore. Roulez bien protégé avec NetVox !