Assurance Auto : le bonus-malus comment est-il calculé ?

Vous ne savez pas comment calculer votre bonus-malus automobile ? Pour vous aider, nous vous fournissons toutes les explications sur le fonctionnement du bonus-malus d’une assurance auto et sur les calculs à effectuer.

Comment le bonus-malus fonctionne-t-il ?

Destiné à pénaliser ou à récompenser les automobilistes pour leur conduite, le fonctionnement du bonus-malus d’une assurance auto n’est pas toujours clair.

Pour calculer votre bonus-malus, votre assureur prend en compte l’historique de l’année précédente. En fonction de votre conduite et des éventuels accidents provoqués, le coefficient de votre bonus-malus s’échelonne entre 0,50 et 3,50.

Lorsque vous souscrivez pour la première fois à un contrat d’assurance auto, vous obtenez un bonus-malus par défaut égal à 1. Cela signifie que lors de votre première année d’assurance, vous paierez l’équivalent d’une fois la prime annuelle de base fixée par l’assureur.

Ensuite, tant que vous n’êtes responsable d’aucun sinistre, vous recevez un bonus en guise de récompense de la part de votre assureur. En effet, pour les bons conducteurs, la loi prévoit une réduction annuelle de 5 % du bonus-malus. C’est ce qu’on appelle une assurance auto avec bonus. Dans ce cas, en multipliant votre bonus-malus de l’année précédente par 0,95, vous obtenez votre nouveau coefficient.

Par exemple, si la prime annuelle de base s’élève à 500 € la première année, vous ne paierez que 475 € l’année suivante si vous bénéficiez d’un bonus.

Si vous n’êtes la cause d’aucun accident pendant 13 années, vous atteignez ainsi le coefficient minimal de 0,50. Vous ne payez donc plus que 50 % de la prime annuelle de base de votre assurance auto.

Dans ce cas, vous ne paierez plus que 250 € si la prime annuelle de base de votre assureur s’élève à 500 €.

 

Que devient votre bonus-malus en cas de sinistre ?

À l’inverse, si vous êtes entièrement responsable d’un sinistre, vous verrez votre assurance auto recevoir un malus. Cela signifie que votre bonus-malus initial subira une augmentation de 25 % à chaque sinistre dont vous serez responsable. Pour calculer votre malus, il faudra donc multiplier par 1,25 votre bonus-malus reçu par défaut.

Dans le cas où vous ne seriez que partiellement responsable d’un sinistre, votre augmentation serait réduite de moitié. Ainsi, au lieu des 25 % prévus, c’est 12 % qui s’ajouteraient à votre bonus-malus initial. Il suffit de multiplier ce dernier par 1,125 pour le calculer.

Si vous atteignez le bonus de 0,50 et que vous le maintenez pendant au moins 3 ans, vous aurez le droit de le conserver lors de votre premier accident. Cela signifie que pour bénéficier de cette exception et ne pas subir de malus, vous ne devez être à l’origine d’aucun sinistre pendant un minimum de 16 années.

Toutefois, lorsque vous faites l’objet d’un malus, ce dernier s’annule au bout de deux ans sans sinistre responsable, et ce quel que soit son montant.

Il est également important de noter qu’un bonus-malus ne peut être effacé. Même en cas de changement d’assureur, votre bonus-malus sera transféré à votre nouvelle assurance auto.

ZOOM NETVOX    

Zoom sur l’assurance Auto Risques Aggravés NetVox

Lorsque le conducteur est en situation de malus, il n’est pas rare que son contrat d’assurance soit résilié par sa compagnie d’assurance et qu’il rencontre ensuite des difficultés pour se réassurer. Cependant, s’assurer reste une obligation.

Chez NetVox, nous avons la solution pour chaque profil de conducteur même ceux en situation de malus ! A tous, NetVox propose des offres personnalisées et modulables grâce une large gamme de produits. Souscrire à l’assurance Auto Risques Aggravés NetVox, c’est bénéficier des même garanties et protections qu’un conducteur en situation de bonus !

N’attendez plus et découvrez vite lassurance pour les conducteurs en situation de malus NetVox.